Actualités

Se poser les bonnes questions avant d’adopter… 15 04 2019

Se poser les bonnes questions avant d’adopter…

Souvent, lors d’une visite en refuge, c’est le coup de foudre avec un animal. Avant de l’emmener à la maison, il est nécessaire de s’interroger sur la responsabilité que cela engendre. Trop d’animaux sont encore retournés dans les refuges par manque de questionnement avant l’adoption.

Quel est votre style de vie ?
Dès qu’il intègre votre famille, votre animal change votre vie. Si vous êtes trop longtemps absent, peut-être vaut-il mieux adopter un chat plutôt qu’un chien. De même que si vous êtes peu sportif, une race plus casanière vous correspond probablement davantage.
qu’êtes -vous prêt à changer pour accueillir un animal ?

Y’a pas d’âge pour adopter
Son âge (et le vôtre) est important : un chiot demande énormément de patience et d’attention pour faire son éducation. Si vous êtes en super forme et énergique, vous partagerez cette phrase avec beaucoup de plaisir. Si vous avez besoin de calme, tenez-en compte dans le choix de votre animal.

Il n’a pas de prix…
En fait, si. En plus de l’alimentation, qui représente déjà un certain budget, les vaccins, les visites régulières chez le vétérinaire, les stérilisations (obligatoires pour les chats en Belgique) et l’identification à votre nom pèsent dans la balance. Sans compter les blessures et autres accidents qui nécessitent des soins (parfois urgents).

Attention, chevaux
Aujourd’hui, il est facile d’acheter un cheval sur internet pour une somme apparemment très raisonnable. Or, le cheval nécessite un espace et des soins particulièrement coûteux : box, fourrage, soins vétérinaire, entretien des sabots, … On note de nombreux abandons par manque d’information sur les frais qu’implique un cheval.

Retour aux actualités