Coin vétérinaire

Lors de l’adoption d’un animal en notre refuge, l’adoptant signera une convention.

A savoir, qu’en aucun cas, la présente convention ne sera soumise aux garanties prévues aux articles 1625 et suivants du Code Civil Belge.
L’adoptant reconnaît que l’animal ne présente aucun signe apparent de tare, maladie, handicap ou en gestation.
Néanmoins, malgré toutes les mesures prophylactiques prises dans les installations de la SRPA de Charleroi, l’animal peut être en incubation de maladie et dans les 15 jours suivant l’adoption seulement, si vous observez un des symptômes ci-après : vomissement, diarrhée, toux, apathie, pus nasal ou oculaire, inappétence, vous devez :

  • Vous rendre immédiatement chez le vétérinaire de votre choix et dans ce cas, tous les frais de traitement et de consultation vous incombent et vous demanderez un rapport complet que vous transmettrez aussitôt à Monsieur le Directeur du refuge ou
  • Vous le présenterez d’urgence au service vétérinaire de la SRPA qui vous conseillera et prendra toutes les dispositions nécessaires à ses frais. La SRPA offre, en plus, à l’adoptant, si nécessaire, la possibilité d’hospitaliser l’animal dans son dispensaire et toujours à ses frais.
  • En cas de décès à la suite de la maladie carré, parvovirose ou toux des chenils contractés avant l’adoption, seul le remplacement de l’animal pourra être envisagé.

En tout état de cause, la SRPA de Charleroi se réserve le droit de faire examiner l’animal vivant ou mort à ses frais par son service vétérinaire ou un laboratoire agréé par elle.


Quelques conseils

 

L’animal que vous venez d’adopter a été stressé par son passage au refuge. Il ne sait pas pourquoi il était derrière des barreaux.
Il n’est pas possible non plus de savoir quel fut son mode de vie auparavant, en conséquence évitez de trop le nourrir au début, laissez-lui le temps de s’adapter afin d’éviter diarrhées, vomissements ou d’autres inconvénients. D’autre part, il est peut être en incubation de maladies parfois graves, soyez vigilant et au moindre symptôme voyez un docteur vétérinaire.

Evitez aussi de le mettre en contact avec d’autres animaux de même espèce pendant une dizaine de jours. Ne le baignez pas, non plus trop tôt, utilisez plutôt un shampooing sec, en vente dans toutes les pharmacies. Pensez aussi à vous assurer contre les risques dont votre animal peut être la cause.
Vous avez d’autres questions à poser au vétérinaire, veuillez remplir le formulaire ci-dessous et nous le traiterons le plus rapidement possible.

N’hésitez pas à nous contacter et a poser vos questions via ce formulaire




Nom :
Prénom :
Email :
Votre question :

captcha

Indiquez le code repris sur l’image ci-dessus

Rechercher un animal

Vous désirez adopter un chien, un chat, ou autre animal ?

Newsletter

Découvrez la SPA Nous suivrez sur Facebook Nous suivrez sur Youtube